« Législatives : Et la vaguelette emporta tous les pronostics .... | Accueil | Pour en finir avec la cravate. A lire dans Le Monde »

08/07/2007

Commentaires

Denis Vinckier

J'ai cependant noté qu'il commence à faire peur à/dans son propre camp...

Romain

On ne peut nier l'efficacité de la communication autour de l'ouverture et du rassemblement opérés par le Président de la République.

Aujourd'hui, ce sont près de 80% des français qui approuvent les actions de Nicolas Sarkozy.

Soulignons toutefois qu'en parallèle de cette communication, on trouve le volontarisme politique et les réformes. Le Parlement tourne à plein régime et de nombreuses grandes réformes sont votées pour la France: les universités, la fiscalité, la justice...

Valery

Il a suffi de quelques nominations bien choisies - mais dont personne n'avait été capable avant lui : Rachida Dati, Fadela Amara, Rama Yade, Martin Hirsch. Comme des pions, chacune a son rôle contre un pan des attaques dont il faisait l'objet, contre un pan de la doctrine qu'on lui prêtait: l'"identité nationale", la rupture avec les cités, la politique en matière d'immigration, le libéralisme. Besson, Jouyet et Kouchner en appui, contre les accusations d'extrémisme en général, et pour embarraser la gauche en particulier. Du grand art...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Abonnez vous en RSS

    Les blogs

    Devenir Fan

    AddThis Social Bookmark Button
    Blog powered by Typepad