« Internet dans la campagne : interview sur Arte | Accueil | La France Electorale, les resultats en cartes »

17/03/2007

Commentaires

bernard

Merci de vos commentaires.
1/Elle réussit à avoir le soutien des élephants, ce qui est important pour les militants, les élus et en meme yemps elle prend ses distances avec l'appareil,désolé mais je trouve ca au final plutot réussi meme si un peu équilibriste.
2/Je n'ai pas ecrit que l'opinion se formait exclusivement par les conversations sur le net ce qui serait idiot, j'ai ecrit "en débattant en echangeant en s'informant sur le net", notamment pour préciser en se faconnant son propre système d'information.

oppossum

A) Une remarque sur "je reprends ma liberté par rapport au PS" . Sans mauvais esprit partisan ,personnellement je le trouve surréaliste :

- Il suppose que le PS l'aurait bridé dans son expression . Ce n'est pas positif pour le PS, ni glorieux pour elle qui se serait laissée bridée.
- Mais elle se libère de quoi ? On ne voit pas en quoi elle aurait été bridée. Depuis le 'retour' des éléphants moroses autour d'une table mi février, on ne les a guère vus. Bon Jack, un peu embrouillé et sans conviction. DSK , oui, mais qui joue une fine partie de récupération du parti (Gros lot en cas d'echec,lot de consolation si victoire) , en se posant en parrain tardif et peu convaincu.
- Ceci étant, on la voit immédiatement après cette déclaration en meeting, entourée de tous nos élépnahts et déclarant "Je mesure tout ce que je dois au PS ..."
- Enfin toute sa stratégie de l'an dernier était basée sur une mise a l'ecart des archaismes (Hommes/idées) du PS ... Bon alors on en est ou ?

C'est plutôt bien joué ? C 'est grotesque oui. L'électeur de base n'est quand même pas aussi niais.


B) Internet pese-t-il sur la décision finale ?
Vous répondez plutôt oui , car "c'est la culture Internet qui irrigue tous les médias et la société"

A mon avis la culture internet n'a pas de contenu précis. Le web est sur-investi par tous et tout. Avant il y avait les colleurs d'affiche, les tagueurs de slogans. Maintenant la toile. Bon la toile est plus sophistiqué OK. Mais si autrefois je ne retenais que les slogans qui m'arrangeaient, de même à présent je ne vais que sur les sites et blogs qui tournent déjà, à priori, autour de mes idées. Les dialogues sur le site de 'Libération' , ce ne sont que des gens qui s'auto-confortent rigoureusement dans le même sens à quelques égarés près.

L'opinion ne se forme plus par le maire,le médecin etc ... oui. Mais pas particulièrement par les conversations sur le Net (Je connais un peu -il y a une part de nombrilisme quand même) , ou pas plus que , par expl pour moi, par l'image que je peux avoir de Ségolène dans sa tenue,son allure,ses habits,ses phrases et son vocabulaire ...
Les blogs et les discussions sur le net libèrent un peu de l'emprise des médias (Ou d'ailleurs ils sont aussi présent ...) et permet de tester un peu la résistance / pertinence de ses idées ... pas plus.

L'opinion se forme sur des mouvements assez compliqués de jeux, dissimulation, suivisme, intéret personnel, propagande, tests, petits détails que personne ne maîtrise, écoute distraite des programmes et de leurs critiques, convictions profondes ancrées en nous ,sympathie/antipathie basique pour untel, etc ...

Regardez la difficulté d'interprétation des sondages qui finalement ne montrent plus que de vague mouvement à la hausse ou baisse, pas plus !

J'ai l'impression que le decryptage 'vue de la com' n'est pas perspicace.
Bon, cordialement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Abonnez vous en RSS

    Les blogs

    Devenir Fan

    AddThis Social Bookmark Button
    Blog powered by Typepad