« Les nouveaux clivages | Accueil | La tortue Borloo face au lièvre Bayrou. »

27/01/2007

Commentaires

bernard

J'ajoute que la montée de Bayrou est aussi due à l'affrontement Sego-Sarko qui rompt avec l'image de modernité qu'ils avaient jusqu'à présent su créer. Avec les deux dernières semaines, et leurs basses attaques,ils deviennent aux yeux de l'opinion des hommes politiques "classiques", à l'ancienne si j'ose dire. Cela sert incontestablement Bayrou.

bernard

Emmanuel,
pour moi la campagne de F.Bayrou qui est tactiquement bien menée est une campagne de posture.Ni droite,ni gauche, prenons les meilleurs de chaque camp, c'est très bien.Mais pour faire quoi?çà n'est pas encore très clair.

Emmanuel K

SUR FRANCOIS BAYROU :
Je viens d'avoir un éclair de génie pour définir tout à la fois l'attrait et la limite de la candidature Bayrou, à ce stade : un positionnement sans positions. Qu'en penses-tu Bernard ?

Emmanuel K

C'est bien à ce papier que je réagis, et pas au précédent
Je partage largement cette analyse.
1. Dans la stratégie de pilonnage de la candidature Royal par l'UMP, le canaular de Gérald Dahan a été, me semble-t-il, le coup de trop, qui replace Ségolène Royal en position de victime, lui permettant d'attribuer à l'advresaire la responsabilité de ses propres erreurs.
2. Je ne suis pas loin de penser que l'affaire RG / Rebelle a été largement initiée, en tout cas instrumentalisée par le camp Royal lui-même, qui a ainsi voulu montrer qu'il avait de quoi répliquer aux tentatives de déstabilisaiton de la candidate par l'ump. Bref, en utilisant ces scud, chacun a montré depuis 15 jours qu'il dispose de l'arme nucléaire pour détruire l'adversaire. Mais la montée de Bayrou montre qu'il vaut mieux pour eux en rester à l'équilibre de la terreur. Je pense donc que la prochaine semaine sera marquée par un certain retour au débat de fond et un ciblage des attaques sur les petits candidats qui émergent, notamment à gauche avec Voynet et Bové, et sur François Bayrou.
3. En épilogue de ces affaires, notons au passage que Nicolas Sarkozy n'a toujours pas détaillé son patrimoine...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Abonnez vous en RSS

    Les blogs

    Devenir Fan

    AddThis Social Bookmark Button
    Blog powered by Typepad