« Bravo à Robert Ménard | Accueil | Intervention TV de Sarkozy : purger l’an I »

20/04/2008

Commentaires

La Muche

De mémoire, il me semble que le journaliste l'indique : Obama ne fait que prolonger un phénomène qui est apparu lors de la précédente campagne pour l'investiture démocrate avec Howard Dean (finalement battu par Kerry car Dean était trop libéral au sens US).

Comme le personnage d'Obama est plus charismatique que ne l'était Dean, l'effet "internet + SMS" a été démultiplié. Et pas seulement au niveau du militantisme comme le souligne l'article, mais surtout au niveau des dons. Aucun candidat n'a jamais reçu autant de dons individuels dans l'histoire des primaires.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Abonnez vous en RSS

    Les blogs

    Devenir Fan

    AddThis Social Bookmark Button
    Blog powered by Typepad